La Technique du blanchiment dentaire

Comment fonctionne le blanchiment dentaire


Après les cabines UV, les salons de manucure voici les "bars à sourire". Cette technique se démocratise et s'implante chez votre... coiffeur. Mais cette technique est-elle vraiment efficace, quel en est le coût et surtout quels sont les risques pour votre santé?

Comment fonctionne un bar à sourire?

Le principe de cette technique d'origine américaine est relativement simple. Après une légère toilette des dents avec une lingette imbibée d'un «activateur de blanchiment», une gouttière remplie de gel blanchissant est placée sur les dents. Ce gel souvent à base de peroxyle d'hydrogène ne doit pas, légalement dépasser un dosage de 0,1%. D'autes gels contenant du peroxyde de carbamide ou de perborate de sodium sont également utilisés et soumis à la même reglementation. Enfin, ce gel est soumis à une lumière froide pendant plusieurs minutes.
Cette lumière a pour effet de dilater légèrement les pores de la dent et de laisser ainsi pénétrer le gel blanchissant. dans l'émail

 

Quels sont les produits utilisés?

Les produits utilisés sont des produits chimiques, donc potentiellement dangereux et sont soumis à une reglementation stricte.
Il s'agit en fait des mêmes produits qu'utilisent les praticiens dentistes dans leurs cabinets mais à des dosages bien inférieurs. Le résultat final étant directement lié au dosage du produit, certaines officines peu scrupuleuses sont tentées d'augmenter le dosage des dits produits. C'est ainsi, après contôles d'huissiers, que certaines boutiques ont du fermer leurs portes pour dosage abusif.

A utiliser avec modération.

Cette technique n'est malgré tout pas sans risque. En effet, mal maitrisée ou trop souvent répétée, des lésions irreversibles peuvent apparaître : hypersensibilité dentaire voire altération de l’émail. C'est pourquoi, une fréquence maximale de 3 blanchiments annuels est recommandée.

 

DEVIS MUTUELLE PERSONNALISÉ


 

 

Un dentiste Low Cost dans votre ville.